Bienvenue chez Antgrésan

 

Présentation

Mercredi 18 avril 3 18 /04 /Avr 15:13

nos copains de la blogo Trinity et Pascal  mettent une chanson pour illustrer les 3 mots essentiels de la France :

LIBERTE EGALITE FRATERNITE

mon choix actuel pour illustrer ces 3 mots une chanson de Mylène Farmer : Rêver


avec les paroles analysées par ELLE

Paroles et traduction de "Rêver"

Rêver ()

D'avoir mis son âme dans tes mains[ Ici mylène parle d'une personne qui à volé son, âme à une autre]

Tu l'as froissée comme un chagrin [l'âme en a été détruite ou blessée d'avoir été si violament arrachée]

Et d'avoir condamné vos différences [Le voleur d' âme n'exprime pas de tolérance pour l'autre, ne voyant que les différences de peau, d'opinion, de religion, de préférence sexuelle, ... Bref, première marque d'intolérance. Et premier renvoi à la Seconde Guerre Mondiale. rappellons que Mylène dans une interview a dit que la chanson évoquait cette partie de l'histoire. On y décèle l'intolérance de l'idéologie d'extrème droite, basée sur la haine de l'autre]

Nous ne marcherons plus ensemble [Mylène y marque sa désapprobation : elle ne peut rester avec quelqu'un qui pratique la discrimination. ]

Sa vie ne bat plus que d'une aile [Prémices de l'agonie, on chancelle après avoir subi. "L'aile" renvoie à la fragilité extérieure ou intérieure de tout être]

Dansent les flammes, les bras se lèvent [Référence à la Shoah. Les flammes évoquent les fours crématoires. Une interprétation plus douce peut être interprétée, mais libre à chacun de la faire et de choisir celle qu'il préfère]

Là où il va il fait un froid mortel [Autre allusion historique avec les goulags de Sibérie. Mylène montre toutes les formes d'intolérance, ici celle de l'idéologie communiste de Staline. Le froid peut être aussi celui du silence, autre forme d'exclusion]

Si l'homme ne change de ciel [si l'humanité ne change pas de caractère et ne deviens pas plus tolérente. ]

Pourtant, j'ai rêvé

J'ai rêvé qu'on pouvait s'aimer [Que l'humanité entière arrêtait toute guerre et tout fléau pour s'embrasser]

Au souffle du vent [En toute liberté]

S'élevaient l'âme, l'humanité [les âmes s'élèvent spirituèllement ce qui fait s'élever du coup toute l'humanité]

Son manteau de sang [Il reste cependant toujours une trace des crimes commis et des meurtres et autres génocides, qui nous suivera toujours]

J'irai cracher sur vos tombeaux [Référence au livre de Boris Vian "J'irai cracher sur vos tombes". montre que même mort les gens éprouvent encore de la haine pour ceux qu'ils détestaient dans la vie]

N'est pas le vrai, n'est pas le beau [Invitation à la tolérance]

J'ai rêvé qu'on pouvait s'aimer

A quoi bon abattre des murs [Le Mur de Berlin serait-il évoqué ? Un mur qui fit couler bien du sang, symbole de l'intolérance]

Pour y dresser des sépultures [Mylène y décrit que cette destruction de ce mur ne servit pas à grand-chose car rien n'a vraiment changé pour beaucoup d'Allemands qui continuent de payer de leur vie]

A force d'ignorer la tolérance
Nous ne marcherons plus ensemble

Les anges sont las de nous veiller [Même les créatures divines, les Anges, ne peuvent où ne veulent plus rien faire pour les hommes trop occupés à se haïre et à s'entretuer sans qu'ils ne puissent rien y faire]

Nous laissent comme un monde avorté [Un monde qui au lieu d'être le paradis qu'il aurait dût être en reste à un stade où la violance et le chaos dominent]

Suspendu pour l'éternité
Le monde comme une pendule, qui s'est arrêtée [Un monde figé qui n'avancera jamais car les hommes trouverons toujours une différence détestable chez l'autre ( couleur de peau, Religion, homosexualité, pauvreté, etc... ]

J'avais rêvé du mot aimer


Par Vrizy du côté de chez Antgrésan - Publié dans : la musique - Communauté : Vive la chanson française!
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Retour à l'accueil
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés