Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue chez Antgrésan

 

Présentation

  • : Vrizy du côté de chez Antgrésan
  • Vrizy du côté de chez Antgrésan
  • : les loisirs créatifs
  • Contact

Recherche

6 janvier 2008 7 06 /01 /janvier /2008 12:10
 
Une petite histoire …. de galette 
l'histoire favorite de greg quand il etait petit 
il a toute la collection du pere castor
petite histoire de galette des rois pour les enfants
Les albums du père castor (1931). roule galette

II était une fois un vieil homme et une vieille femme qui vivaient dans une petite maison près de la forêt.
Un jour, le vieux demanda à la vieille de lui faire une galette.
- Il me faut de la farine, lui dit la vieille.
- Balaie le plancher du grenier et tu trouveras des grains de blé, lui répondit le vieux.
Avec ces grains de blé, la vieille fit la farine. Avec la farine, elle fit une galette qu'elle mit a cuire au four.
La galette cuite, le vieux cria :
- Elle est trop chaude ! Mets-là à refroidir...
La vieille posa la galette sur le rebord de la fenêtre.
Mais au bout d'un moment, la galette qui s'ennuyait se laissa glisser de la fenêtre pour rouler sur le chemin.
Elle roulait, roulait ... lorsqu'elle rencontra un lapin.
- Galette, je vais te manger, cria le lapin
- Mais non dit la galette, écoute plutôt ma chanson :
" Je suis la galette, la galette.
Je suis faite avec le blé ramassé dans le grenier.
On m'a mise à refroidir,
mais j'ai mieux aimé courir !
Attrape-moi si tu peux ! "
puis elle se sauva-si vite que le lapin ne put la rattraper.
Elle roulait, roulait ... lorsqu'elle rencontra le loup gris.
- Galette, je vais te manger, dit le loup.
- Mais non, dit la galette, écoute plutôt ma chanson...
Puis elle se sauva si vite que le loup ne put la rattraper.
Elle continuait à rouler lorsqu'elle rencontra un gros ours.
- Galette, je vais te manger, grogna l'ours.
- Mais non, dit la galette, écoute plutôt ma chanson...
Puis elle se sauva si vite que l'ours ne put la rattraper.
Elle roulait toujours plus loin, lorsqu'elle rencontra le renard.
- Bonjour Galette, dit le malin renard. Tu es bien ronde, tu es joliment blonde !
La galette très fière lui chanta sa petite chanson ...
 
Et pendant ce temps, le renard se rapprocha doucement pour lui demander :
- Mais que chantes-tu Galette, je suis vieux et sourd,
je ne t'entends pas.
Alors la galette sauta sur son nez et commença de sa petite voix :
- Je suis la galette, la galette. Je suis faite avec le ...
 Mais HAM! le renard la mangea.
 
 
LES TRADITIONS: Les traditions sont différentes d’un pays à l’autre.
En France, la coutume de la galette existe depuis le XIVème siècle. La galette parisienne est fourrée à la frangipane. Dans le sud de la France, on mange le gâteau des rois, une grosse brioche en forme de couronne, recouverte de fruits confits et de sucre. Galettes ou gâteaux, qui contiennent une fève, sont partagées en autant de parts que d’invités. Celui qui trouve la fève dans sa part sera désigné comme le roi, et il pourra choisir sa reine. Une tradition veut aussi que ce soit le roi qui achète une galette la semaine suivante. 
En Italie, au sud principalement, c’est ce jour-là, et non pas le jour de Noël que la fée Befana apporte les cadeaux, aux petits italiens pendant la nuit de l'Épiphanie…Mais les enfants désobéissants reçoivent un bout de charbon tiré de son grand sac.

En Espagne, ce jour s’appelle "los reyes". Pour cette occasion, on confectionne un pain en forme de couronne parfumé de zestes de citron et d'orange, brandy et eau de fleur d'oranger, décoré de fruits confits et d'amandes effilées. On y glisse une pièce d'argent, une figurine de porcelaine ou un haricot sec. C’est au tour de celui qui la trouve d’inviter les autres !  La veille, des carrosses paradent dans les rues. On lance fruits confits et bonbons, prémices du lendemain. On profite de ce "Jour des 3 Rois" pour échanger les cadeaux de Noël puisque originellement, ce sont les rois mages qui apportèrent 12 nuits après la naissance de l'enfant Jésus, des présents.
  
En Autriche, l’Épiphanie donne lieu à de grandes festivités dans les rues. Ne manquez pas les manifestations qui précèdent ou qui marquent le 6 janvier, jour de l'Épiphanie. Surprenant, les défilés pour conjurer les mauvais esprits, tels les défilés des Glöckler et des Perchten. Au rythme martelé de leur pas, les clochettes tintinnabulent et réveillent les semences sous la terre couverte de neige. Et enfin les Rois Mages... qui annoncent en fanfare que l'on revient à la "vie normale". Jusqu'à l'année prochaine, bien entendu... 
Au Mexique les petits mexicains éclatent les pinatas, l'Épiphanie se prépare 10 jours avant Noël avec les posadas. Comme les Rois Mages guidés par l'étoile du berger, chaque famille, en procession, apporte des friandises sur la place de chaque village. Elles serviront à remplir les pinatas, d'énormes animaux en poterie ou papier mâché très colorés qu'on suspend le jour de l'Épiphanie. Les enfants doivent essayer de briser la pinata afin qu'elle s'ouvre comme une corne d'abondance, déversant tout leur contenu de friandises et de menues monnaies. Celui qui découvre un petit Jésus en sucre ou une fève dans la rosca de reyes ou couronne des rois, devra organiser et payer la fête de la Chandeleur où tous les convives sont invités à déguster des tamales. Celui qui est un peu avare, n'hésite pas à avaler la fève, chuchote-t-on en coulisse mais puisque la fête se fait en famille et entre amis, le subterfuge est rapidement pointé du doigt avec rires et sarcasmes.  
En Guadeloupe, c’est à cette date que débutent les festivités de "kannaval" (carnaval). Ici, on ne fête pas comme tout le monde. L'Épiphanie ne représente pas le dernier jour des festivités de Noël mais le premier jour de "kannaval" qui se termine ... le soir du Mercredi des Cendres, dernier jour de folie où diables et diablesses vêtus uniquement de noir et blanc envahissent les rues. Le soir voit s'approcher la fin du carnaval par "Grand brilé Vaval", l'incinération du roi Carnaval, "Vaval", sous les cris et lamentations de la foule.

En Russie, une légende russe raconte qu'il existe un 4ème Roi mage, qui conduit sur la steppe un traîneau tiré par des rennes et rempli de cadeaux pour les enfants. Depuis 2000 ans il a renoncé à trouver l'enfant Jésus, alors il comble de cadeaux les enfants qu'il rencontre en cours de route. 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by ANTGRESAN - dans divers
commenter cet article

commentaires

denfire 14/01/2008 10:35

Waouh, meri pour toutes ces infos sur els diverses traditions des autres pays.bisous et bonne journée

Mariperles 10/01/2008 23:05

Souvenirs souvenirs, mes enfants étaient fans également (3 garçons grands aujourd'hui), "la maison que Pierre a bati également et plein d'autres, c'était le rituel le soir la petite histoire, à tour de rôle, parce qu'il y avait des différences d'âges. Que du bonheur !Amicalement.

Muad' Dib 07/01/2008 22:19

Coucou Antgresan, j'aime beaucoup cette affiche du renard et de la galette.Je t'embrasse,

jonet 07/01/2008 06:39

c'est drôle hier j'ai lu l'histoire de roule galette à Diane et toi tu fais un article dessus.comme c'est bizard dés fois qui aurai pensé ça....bisou bonne semaine

:0038: Dany :0059: 07/01/2008 00:24

Bonjour de Chine, très bel article, livre de 1931 ! , tu as une belle bibliotheque,bisous , bon lundi :0010: ,亲吻和早晨好 bye